Entretien avec Youssouf Doumbia

Entretien avec Youssouf Doumbia

« On arrive se distinguer dans le domaine par notre savoir-faire »

Présentez-vous ainsi que votre structure ?

Je suis Youssouf Doumbia responsable d’agence de la société Capwest Logistics Abidjan. Nous sommes évidemment prestataires logistique basé à l’Île Maurice avec une représentation en Côte d’Ivoire à Abidjan. Avec une équipe opérationnelle, on intervient essentiellement dans le domaine de la consignation maritime, de la logistique. Parlant de logistiques, il y a le volet Transport international, transport maritime, Transport maritime conventionnel, conteneurs, groupage et transport de petit colis aérien, transport terrestre localement des opérations pour les opérations d’un point A à un point B. Nous existons en Côte d’Ivoire depuis 2016. Nous sommes également transitaires. On s’occupe de dédouanement de marchandises.

On note la présence de nombreuses entreprises et une forte concurrence au Port d’Abidjan. Comment vous vous en sortez ?

En plus de tout ce que je viens de vous signifier, nous représentons d’un opérateur de conteneur citerne. On développe aussi tout ce qui est transport de produits liquides et pâteux,  huile tropicale ; et même beurre de cacao au départ de la Côte d’Ivoire. On vise aujourd’hui un marché de niche. On est certes transitaire, mais nous ne faisons pas ce que tout le monde fait. On a une activité de gestion des projets de bout en bout. Localement, on travaille avec des structures dans l’agroalimentaire. Ces structures sont à la recherche d’un partenaire assez flexible et très professionnelle. Et donc on arrive se distinguer dans le domaine par notre savoir-faire. C’est notre expertise, la communication et la gestion des opérations de bout en bout, c’est-à-dire l’enlèvement et du dédouanement de marchandise jusqu’à son rendu. C’est une gestion intégrée avec une coordination de plusieurs sous-traitants.


Être vous présent au niveau du port de San Pedro ?

On travaille au port de San Pedro, mais indirectement. On a des contrats de partenariat avec des sociétés sœurs avec qui on gère plusieurs projets. J’y étais avec un partenaire récemment, on a exporté près d’une vingtaine de conteneurs et il y aura encore d’autres expéditions notamment dans le cadre de l’exportation huile de palme. Là on est en pourparlers avec des chocolatiers au fur mesure que l’activité grandira si on ressent le besoin d’avoir des gens sur le site on le fera.
Les bilans sont positifs, car de la première année à la seconde, on a constaté une croissance. Il y a des opportunités. Il faut être à l’écoute des besoins des clients et de s’adapter en fonction de leurs besoins.


Parler nous de cette opération qui a lieu ?

Il s’agit d’une opération de transport depuis l’Europe qui sera livré chez le client final à Syama au Mali qui est une mine d’or qui est situé au Mali. On a un de nos clients qui est sous-traitant de la mine dont le rôle est de produire de l’électricité. Pour son développement, il est en train de remplacer des petits groupes électrogènes par des générations de nouvelles générations qui ont la capacité de produire beaucoup plus d’électricité avec moins d’équipes. On  a la chance d’être mandaté depuis l’Europe avec un passage au port d’Abidjan. Vu l’expérience et vu le professionnalisme de Capwest et de tous ses prestataires, on a été mandaté pour l’opération avec une joie et ce sont des opérations qui font pas tous les jours. Il y en a trois qui font partir au fur et à mesure et qui seront livrés.


Pouvons-nous avoir des détails techniques

C’est des générateurs Wartsila fabriqués par une société finlandaise. Ce sont des grosses turbines destinés à fabriquer de l’électricité en grande capacité.Une première de ce genre pour vous ?Il y en a eu, mais il faut dire que c’est très rare. Il y en eu d’autre, mais de ce poids, il faut dire que c’est une première pour nous. Il y en eu d’autre, mais de ce poids, il faut dire que c’est une première pour nous. Elle beaucoup plus lourde que celles déjà passées.Réalisé par BalogounAdama

osouattara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *