Transport aérien: Air Côte d’Ivoire, fierté nationale

Transport aérien: Air Côte d’Ivoire, fierté nationale

Véritable fierté nationale, la compagnie aérienne ivoirienne Air Côte d’Ivoire a accueilli son nouvel appareil le jeudi 18 février dernier en provenance de Toulouse en France. La réception s’est faite en présence du  ministre des Transports, Amadou Koné, du   ministre des Affaires étrangères, Ally Coulibaly, représentant le premier ministre Hamed Bakayoko et l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Jean-Christophe Belliard ainsi que des responsables de la compagnie.

Un nouvel appareil pour aller plus loin

Attendu depuis le mois d’octobre, la livraison de l’A320neo a été retardée pour des raisons d’ordre technique.  Il s’agit du 3ème Airbus et 1er du type A320neo. Ce monocouloir  de dernière génération a une capacité de 148 places dont 16 passagers en classe affaires. Il a l’avantage de consommer moins de carburant grâce à une motorisation avancée, ce qui équivaut à 5000 tonnes en moins d’émission de CO2 par an. Pour le confort des passagers, l’engin est muni d’un Wifi avec Ka-band, la nouvelle solution technologique de connectivité  à haut débit. En outre, ses coûts de maintenance sont inférieurs de 5 %. De quoi permettre de réduire les coûts d’exploitation de 14 % que les appareils de la même famille. Une première pour un engin de ce type en Afrique. Air Côte d’Ivoire prépare ainsi son entrée sur le long courrier en 2022.

Une compagnie leader de la sous région

Pour rappel, c’est en 2012 que l’aventure Air Côte d’Ivoire a démarré sous l’initiative du président Alassane Ouattara. Son capital de 130 milliards est reparti entre l’Etat ivoirien et les actionnaires. La compagnie s’est fixé pour  ambition de devenir la référence, le leader de l’Afrique de l’Ouest et du centre. Un rêve qui ne va pas tarder à se dessiner. En effet, de nombreuses connexions entre les Etats de l’Afrique de l’Ouest et du centre sont établies en un temps de voyage court. La part de marché d’Air Côte d’ Ivoire atteint 52 %. Ce qui lui octroie le leadership dans la zone. Sa flotte passe en 3 ans de 3 à 10 avions. Un contrat d’acquisition signé par la compagnie avec Airbus lui permet d’acquérir des avions neufs à 70 %.

En 2017, Air Côte d’Ivoire obtient la certification IOSA, première norme mondiale de pour la vérification de la sécurité des procédures d’exploitation des transporteurs aériens. Elle lui ouvre des perspectives de coopération et de partenariats avec d’autres compagnies aériennes.

Air Côte d’Ivoire dessert 18 destinations sous régionales et 5 destinations domestiques. Avec un chiffre d’affaires de départ de 27 milliards de fcfa, Air Côte d’Ivoire atteint en 2017, 94 milliards de fcfa. De nombreux projets ont par ailleurs été initiés dans le cadre de la formation de pilotes et mécaniciens avec la création d’écoles.

Loukou Laurent nouveau Dg

Des performances que l’on pourrait attribuer, outre à la volonté politique, mais aussi à la stabilité interne. Air Côte d’Ivoire n’a connu qu’un seul Directeur général depuis sa création jusqu’en février 2021 avec le départ de Réné Decurey, remplacé par son Dga, Loukou Laurent. Un PCA en la personne du général Aboulaye Coulibaly au four et au moulin aux côtés de sa direction dès les premiers vents en 2018.

Pour l’arrivée de son nouvel appareil, Air Côte d’Ivoire a réalisé en partenariat avec la fondation Airbus et le concours de certaines ONG ivoiriennes, le transport gratuit de 400 kg de masques et de matériels pour l’ONG « action contre la faim ». Une traduction de son engagement citoyen.

De belles performances qui, malgré le coup accusé par l’impact de la Covid-19 (83 milliards en 2019, le chiffre d’affaire a chuté à 48 milliards de fcfa en 2020) qui a sévèrement ébranlé l’industrie aérienne tout entière, laissent augurer des lendemains radieux.

Adama Balogoun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *