Affaires maritimes: Serey Doh Célestin s’engage à aider l’ARSTM dans l’atteinte de ses objectifs

Affaires maritimes: Serey Doh Célestin s’engage à aider l’ARSTM dans l’atteinte de ses objectifs

Le Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Transports Chargé des Affaires maritimes (SEMTAM)  Serey Doh Célestin a effectué une visite de travail à ARSTM (l’Académie régionale des Sciences et Techniques de la Mer) . Le  SEMTAM y a eu droit à une visite guidée des installations, par Karim Coulibaly, Directeur de l’institut régional.

Le Dg de l’ARSTM a saisi l’occasion pour réitérer ses félicitations au SEMTAM pour sa nomination. Il a salué le pragmatisme affiché par celui-ci avec la série de visites entamées très vite, après sa prise de fonction. Une démarche qui, selon lui, augure de belles perspectives.

Par ailleurs, Il a égrené les difficultés qui rythment la vie de l’ARSTM. Il s’agit, entre autres, du non-paiement par certains Etats de leur contribution, du problème d’obtention des stages embarqués, l’absence de navires, la dégradation de la voie d’accès à l’Arstm, du problème de recouvrement des frais de scolarité. Cette dernière s’est accentué par la crise de la Covid-19.

Serey Doh Célestin a, lors de sa prise de parole,  rappelé les missions de son département. Ce sont: améliorer la gouvernance des affaires maritimes, renforcer la sécurité et la sûreté maritimes et améliorer  l’accès des populations à des services de transport maritime et fluvio-lagunaire de qualité. Des missions dont la réussite requiert de nombreux efforts et l’implication de tous les acteurs. « Pour les réussir, il nous faut allier intelligence, travail ardu, bonne volonté, constance, débat constructif. Mais aussi discipline et rigueur accompagnés d’une bonne connaissance du milieu et de ses réalités », a-t-il déclaré.

Enfin, le SEMTAM s’est engagé à aider l’Arstm dans l’atteinte de ses objectifs et à trouver des solutions à ces difficultés.  Le projet de création d’un nouvel armement national, après la disparition de la Sitram et de la Sivomar, fait partie des objectifs phares de Serey Doh. Il   permettra de hisser la Côte d’Ivoire dans le domaine maritime international. Mais également répondra à l’épineux problème des stages embarqués.

Cette tournée au sein des services en lien avec son département ministériel a été entamée depuis le 06 mai 2021.  Elle a pour Objectif de faire l’état des lieux de ces services. Ce, afin de trouver des solutions appropriées aux défis à relever. Mais également partager à ses collaborateurs sa vision et leur donner des orientations stratégiques.

Pour rappel, l’ARSTM est une institution régionale de formation maritime, portuaire et industrielle qui regroupe 15 pays francophones de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Elle compte 5 grandes entités. Deux écoles supérieures: l’École Supérieure des Transports Maritimes ( ESTM), Ecole Supérieure de Navigation ( ESN). Et l’Institut de Sécurité Maritime Interrégional ( ISMI), le Centre d’Enseignement et d’Apprentissage Maritime ( CEAM) et le Centre de Recherche Maritime Portuaire et Logistique (CREMPOL). A ce jour, ce sont 8000 cadres qui y ont été formés depuis sa création.

Adama Balogoun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *