Royal Air Maroc: Une subvention de 235 millions d’euros pour compenser les pertes de l’Opération Marhaba

Royal Air Maroc: Une subvention de 235 millions d’euros pour compenser les pertes de l’Opération Marhaba

La compagnie aérienne Royal Air Maroc va toucher une enveloppe de 235 millions d’euros (environ 155 milliard de Fcfa ndlr) pour compenser les pertes de l’Opération Marhaba qui l’avait vue proposer des taris réduits exceptionnels.

Depuis la vente lancée il y a dix jours par la compagnie nationale marocaine de plus de 3 millions de sièges à des tarifs réduits et fixes pour permettre à la diaspora marocaine de rentrer au pays « à un coût raisonnable », on avait surtout entendu les plaintes des passagers n’ayant pu y avoir accès ou ayant vu leur vol annulé. 

Mais cette opération a aussi eu un coût économique pour la RAM (et les opérateurs maritimes), que le gouvernement va compenser par une subvention globale de 4,5 milliards de dirhams, dont 2,5 milliards pour elle (environ 423 millions d’euros au total). Le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a été expliqué au Parlement selon lebrief.ma les efforts faits par le gouvernement et Royal Air Maroc « pour inciter les Marocains résidant à l’étranger (MRE) à retrouver les leurs cet été, notamment en ce qui concerne les réductions sur les prix des vols d’avions, les liaisons maritimes et les tarifs des établissements hôteliers ».

Et d’ajouter que le Royaume porte une attention particulière à cette diaspora, et la réussite de l’opération Marhaba est un défi « pour réussir l’été 2021 et participer à la relance du secteur du tourisme ».

Si la levée d’une partie des restrictions de voyage liées à la pandémie de Covid-19 a permis à la RAM de relancer un certain nombre de liaisons internationales (avec déjà des vols additionnels prévus et complets au départ de Bologne, Milan, Bruxelles, Paris-CDG, Francfort, Amsterdam, Marseille, Toulouse, Bordeaux ou Lyon), elle avait dès juillet dernier annoncé une restructuration devant entrainer le départ d’un tiers de ses effectifs et d’une vingtaine d’avions.

Source: Air journal

Adama Balogoun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *