PAA/ chantier du TC2: Amadou Koné impressionné par l’avancement des travaux

PAA/ chantier du TC2: Amadou Koné impressionné par l’avancement des travaux

Pour s’enquérir de l’état d’avancement de certains chantiers en cours au Port autonome d’Abidjan (PAA), le ministre des Transports Amadou Koné a effectué une visite sur le site du second terminal à  conteneurs (TC2). En compagnie du secrétaire d’Etat en charge des Affaires maritimes, de Hien Sié Yacouba, Dg du PAA, de responsables de Côte d’Ivoire Terminal et autres membres de la communauté portuaire d’Abidjan, Amadou Koné a pu sillonner différents points du futurs Tc2. Il a également échangé avec des responsables de CIT.

Le ministre des Transports, s’est au sortie de cette visite, dit impressionné de l’avancement des travaux. Et de féliciter la direction du port et équipes à pied d’œuvre pour faire respecter les délais d’exécution. « Il est important que les délais de réalisations de projets soient tenus. Nous étions ici il y a quelques mois pour lancer les travaux. Nous sommes impressionnés de voir que malgré la Covid-19 et toutes les difficultés qu’on a eu. Le chantier avance très bien. Je voudrais féliciter le Dg et son équipe, les entreprises qui sont mobilisés et qui pour tenir les délais ont dû revoir les effectif à la hausse, travailler 24h sur 24 » a déclaré Amadou Koné.

Il a par ailleurs révéler les ambitions pour les 5 années à venir. « On ambitionne à la fin de ces travaux passés de 30 à 35 millions de marchandises » a-t-il indiqué.

Et d’ajouter que d’autres nouveaux chantiers s’ouvriront en ce qui concerne l’accélération des procédures. Ce, au terme d’échanges avec les différents acteurs concernés.

Un nouveau terminal pour doper les performances du PAA

Pour sa part, Hien Sié a souligné l’importance en termes d’amélioration de capacité et de performances du Tc2. Si Le terminal actuel traite 1 000 000 de boîte par an et  reçoit les navires avec 3500 conteneurs maximum, le bond sera significatif avec le Tc2. « Le terminal en cours quand il sera terminé pourra à lui seul traiter 1 500 000 conteneurs. Ce qui permet ainsi de doubler la capacité de traitement des conteneurs au port d’Abidjan (passant à 2 500 000 Evp par an, ndlr). Il permettra également de recevoir des navires avec 14000 conteneurs. C’est un élément important pour le repositionnement de la Côte d’Ivoire » a-t-il affirmé.

Et d’expliquer les différentes phases des travaux du futur Côte d’Ivoire terminal. La phase de réalisation des infrastructures dont l’investissement a été réalisée par le port d’Abidjan a consisté à remblayer 37 hectares de terrain et à construire 1300 m de quai le tout pour un coût total de 256 milliards de Fcfa.

Des travaux réalisés à 41%

La partie superstructure, en cours actuellement, s’élève à un coût de 250 milliards de franc Cfa environ. C’est un investissement de la part du privé. Il s’agit notamment du consortium APM Terminals. Le taux de réalisation de ces superstructures est de 41 % à heure actuelle et sa finition est prévue pour juillet 2022. « À cette date on aura un terminal ultra-moderne qui permettra au port de faire un bond en avant pour les 50 et 100 ans à venir », s’est montré très confiant Hien Sié.

Pierre Bellerose, représentant du Dg de CIT, a souligné que121 milliards ont été déjà engagés à ce jour. Soit  40 % du budget pour ce qui est de l’investissement à charge du consortium. Selon lui, l’achèvement de la phase 1 se fera juillet 2022. La mise en service total aura lieu en novembre 2022. La durée de la concession est de 21 ans. 650 personnes travaillent 24h sur 24 sur le site. Ce qui a permis de rattraper les retards au démarrage liés notamment à la Covid-19 avec le contracteur  CHEC.

Adama Balogoun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *